Consommation de Soja - Risques pour la santé

Le soja n'est pas bon pour la santé. Même les formes dites " naturelles " de suppléments peuvent ne pas être à la hauteur de ce qu'elles sont censées être si elles contiennent des ingrédients comme le soja.

Background photo created by luis_molinero - www.freepik.com

L'huile de soja n'est tout simplement pas une huile saine. La majorité du soja cultivé est génétiquement modifié. Par conséquent, il contient un herbicide puissant, le glyphosate (Round Up), dont on pense qu'il cause l'autisme, est cancérigène et endommage notre cerveau de plusieurs façons.

Qu'il soit cultivé biologiquement ou non, le soja contient également un certain nombre de composés problématiques qui peuvent potentiellement faire des ravages pour votre santé, tels que....

Goitrogènes - On les trouve dans le soja non fermenté, qu'il soit biologique ou non. Ces substances peuvent bloquer la synthèse des hormones thyroïdiennes et interférer avec le métabolisme.

Isoflavones : génistéine et daidzéine - Les isoflavones sont un type de phyto-œstrogène, qui est un composé végétal ressemblant aux œstrogènes humains. Ce qui est encore inquiétant, c'est que les isoflavones peuvent perturber la fonction endocrinienne et causer potentiellement l'infertilité chez les hommes et les femmes. Ces isoflavones de soja sont des simili-oestrogéniques qui perturbent le développement de l'homme du fœtus à l'âge adulte et jusqu'à la fin de sa vie. Chez les femmes, il provoque stress, anxiété, perturbe l'équilibre mental, anticipe la puberté de 3-4 ans, provoque des problèmes cardiaques et réduit de la durée de vie.

Les aliments pour bébés sont habituellement faits de protéines de soja et ont un effet négatif sur le développement sexuel des enfants. Un pot d'aliments pour bébés contenant du soja peut équivaloir à donner à votre bébé 3 ou 4 pilules contraceptives en raison de ses propriétés de mimétisme œstrogénique et de perturbation endocrinienne.

Acide phytique - Les phytates (acide phytique) se lient aux ions métalliques, empêchant l'absorption de certains minéraux bénéfiques, dont le calcium, le magnésium, le fer et le zinc. Cela peut être particulièrement problématique pour les végétariens, car la consommation de viande réduit les effets de blocage des minéraux de ces phytates.

Les isolflavones de soja sont cancérigènes, fortement contaminés par des produits chimiques désherbants et des insecticides.

Ce sont là des raisons assez convaincantes pour lesquelles je vous recommande d'éviter le soja dans tout aliment que vous mangez et dans tout supplément que vous prenez.

 Issu d'une communication de Tom Mower - traduction et adaptation Sisel France