Eau hydrogénée et Surpoids

eau hydrogénée -

Eau hydrogénée et Surpoids

Une récente étude prouve l’effet favorable de l’eau hydrogénée.

L'objectif

Examiner les effets d'une supplémentation de 28 jours avec 1 L par jour d'eau riche en hydrogène sur la capacité d'exercice et la qualité de vie des femmes d'âge moyen en surpoids.

 Eau Hydrogénée

L'étude

L'hydrogène moléculaire (H2) améliore la composition corporelle, les profils métaboliques et la fonction mitochondriale chez les femmes en surpoids, mais aucune étude n'avait jusqu'à présent évalué l'efficacité du H2 pour améliorer la capacité d'exercice auprès de cette population.

La méthode

Douze femmes (âgées en moyenne de 54 ans avec un IMC moyen de 28,8 et une capacité maximale d’oxygène de 22,3 ± 3,7 ml/kg/min) ont participé à cette étude, contrôlée par placebo et à mesures multiples. Toutes les participantes ont été réparties selon un plan à double insu pour recevoir deux essais randomisés : le premier groupe a reçu 1 L par jour d’eau hydrogénée (fournissant environ 9 ppm de H2), tandis que le second groupe a reçu un placebo (eau du robinet). Les participants ont été évalués au départ et après 28 jours d'intervention. Le critère d'évaluation principal était le changement de l'endurance cardiorespiratoire (VO2max) évalué au départ et à 28 jours de suivi. Parmi les résultats secondaires, mentionnons le changement des valeurs de la capacité de travail, de l'impact du poids sur la qualité de vie et des biomarqueurs hématologiques entre le début et la fin du traitement. On a demandé aux participantes de maintenir leur mode de vie habituel, leur apport alimentaire et de ne pas utiliser d'autres suppléments alimentaires pendant l'étude.

Verre d'eau hydrogène

Les résultats

L'intervention de l’eau riche en hydrogène a amélioré significativement la VO2max par rapport au placebo à 28 jours de suivi. Des différences ont été constatées en ce qui concerne le temps jusqu'à l'épuisement et le travail total accompli au cours d'un exercice progressif, l’eau hydrogénée ayant entraîné une amélioration des deux variables par rapport au placebo (P < 0,05). Les marqueurs hématologiques n'ont été affectés par aucune des deux interventions.

La conclusion

Les résultats indiquent que l’eau hydrogénée peut être utilisé comme formulation d'hydratation alternative pour influencer positivement l'exercice chez les femmes d'âge moyen présentant une surcharge pondérale.

 H2Stix Sisel

Les chercheurs

Ostojic, Sergej M. ; Korovljev, Darinka ; Stajer, Valdemar ; Javorac, Dejan

American College of Sports Medicine

Paru dans : Médecine et science du sport et de l'exercice : Mai 2018 - Volume 50 - Numéro 5S - p 728-729


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.